Ludovic BROQUART

« Il faut aimer le monde, le parcourir, être comblé par ce que l’on voit, savoir s’arrêter pour l’apprécier et… repartir. Toujours avancer. C’est entre ciels et terre du Nord qu’errent mon regard et mon inspiration. Mes « rêveries », mes « images de paysages » sont les fruits d’une démarche quotidienne : contempler, saisir l’essentiel puis, dans l’intimité de l’atelier, réinterpréter les paysages qui se sont offerts à mon regard en mettant en application l’idée qu’en peinture comme en sculpture, il faut charger de vie(s) chaque parcelle de matière. »

 

*Sans engagement et dans un rayon de 100 kms autour de Lille