Francis MONTOIS

Né à Roubaix en 1949, Francis Montois, vit et travaille à Bondues. Celui-ci présente un travail singulier où le trait, la ligne, traces d’un geste, constituent son mode d’expression. Il ne recherche pas à exprimer des volumes ; son travail est purement graphique. Le sujet, traité de façon réaliste au départ, se dissimule progressivement derrière une texture constituée de lignes et de hachures. Le trait, blanc, fait circuler lumière et énergie sur le tableau. Un tracé noir parcourt ce trait blanc comme pour matérialiser ou symboliser le flux d’énergie. Il faut un certain temps de lecture pour voir apparaître le sujet, peut-être différent de celui qui a guidé Francis Montois dans son travail qui frôle l’abstraction. Le spectateur participe ainsi, grâce à une lecture personnelle, à la création de l’œuvre. La perception de celle-ci n’étant pas instantanée, Francis Montois lui ajoute ainsi la notion de durée, comme lors de l’écoute d’une pièce musicale. Dans ses œuvres actuelles la couleur est présente de façon plus généreuse, sous forme de touches importantes et indépendantes des formes du sujet traité, lui, en noir et blanc. Depuis les années 70 il a présenté son travail dans de nombreuses galeries et lors de salons dans la région ainsi qu’à Bruxelles, Paris (Salon des Indépendants, Salon d’automne), Musée La Piscine…        

 

*Sans engagement et dans un rayon de 100 kms autour de Lille